Les Antik Cocatrix

Forum de l'alliance [CoKTX]
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mythe de la chimère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stnhl
Cocatrix à crète
Cocatrix à crète



MessageSujet: Le mythe de la chimère   Mer 16 Avr - 23:54

"Vous avez sans doute tous entendu parler de chimère, jeunes voyageurs. Mais n'avez vous jamais soupçonné que ce nom pouvait provenir de l'antiquité ?" - Ainsi commença la diseuse de bonne aventure.

"Ce nom est lié à celui de deux autres légendes le héros Bellerophon et de son fidèle Pégase, un cheval ailé merveilleux né du sang de la gorgone méduse quand elle fut tuée par Persée. Bellerophon, était déjà légendaire à cette date, car il était le premier mortel à avoir monté Pégase.

A l'époque de ce récit, Bellerophon était à la cour du roi d'Argos, Proetos. Antéia, la femme de Proteos, s'éprit de lui. Mais quand il résista à ses avances, elle en connut un vif dépit.

Devant son mari, la perfide l'accusa d'avoir voulu la séduire et demanda sa mort. Malgrè sa colère, Proteos refusa. Bellerophon avait mangé à sa table, il ne pouvait user de violence contre lui. Cependant, il tissa un plan qui devait mener au même résultat."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stnhl
Cocatrix à crète
Cocatrix à crète



MessageSujet: Re: Le mythe de la chimère   Jeu 17 Avr - 0:26

"Il pria le jeune homme de porter une lettre à Iobatès, Roi de Lycie en Asie, et Bellerophon accepta de bonne grâce. Sur le dos de Pégase, tout voyage devenait facile. Sur le dos de Pégase tout voyage devenait facile. Le roi de Lycie le reçut avec toute l'hospitalité des temps antiques et pendant neuf jours lui offrit festins et réjouissances, avant de demander à voir la lettre. Alors seulement il lut que Proetos lui demandait de faire tuer le jeune homme.

Mais Iobatès y répugnait pour la même raison que Proetos : L'hostilité bien connue de Zeus envers ceux qui trahissaient les lois de l'hospitalité. Néanmoins, aucune objection ne s'opposait à envoyer l'étranger, et avec lui son cheval ailé, au devant d'une aventure. Et c'est pourquoi, persuadé qu'il n'en reviendrait pas, il pria Bellerophon d'aller combattre la Chimère.

Celle-ci passait pour invincible. C'était un monstre des plus singulier, lion par devant, serpent par derrière, chèvre entre les deux, une créature terrifiante, immense et rapide, dont l'haleine était une flamme impossible à éteindre.

Mais pour Bellerophon monté sur Pégase, point n'était nécessaire de d'approcher du monstre. Sans aucun risque pour lui-même, il le survola et le tua de ses flèches."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le mythe de la chimère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mythe gaullien (Sudhir Hazareesingh)
» 4e session : Chimère, Thanksgiving
» [40k] Chimère pour mon armée de l'impérium
» [FFXII] Votre chimère favorite ?
» Quelle chimère aimerai-vous invoquer ? (seulement celle de ffx)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Antik Cocatrix :: La taverne crétoise :: Dans l'arrière salle ...-
Sauter vers: